Découvrir nos produits...

Sève de bouleau : contre-indication

Quelle efficacité pour le bouleau ?

L’utilisation du bouleau repose essentiellement sur l’usage traditionnel et les études cliniques sont rares. Une petite étude réalisée en double aveugle contre placebo sur quelques dizaines de patients présentant une infection urinaire a montré que 39 % du groupe recevant les extraits de bouleau ont vu leur infection régresser contre seulement 18 % dans le groupe placebo.

Ce qu’en pensent les autorités de santé

L’EMA

L’Agence européenne du médicament considère comme « traditionnellement établi » l’usage du bouleau pour « augmenter le volume des urines émises afin d’effectuer un lavage des voies urinaires, comme moyen adjuvant de traitement des douleurs modérées du tractus urinaire ». Elle recommande d’en réserver l’usage aux adultes et aux enfants de plus de douze ans.

La Commission E

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage du bouleau comme « thérapeutique d’irrigation du tractus urinaire lors d’infections bactériennes et de calculs rénaux ; le bouleau peut également être utile dans le traitement des rhumatismes ».

L’ESCOP

La Coopération scientifique européenne en phytothérapie considère que le bouleau favorise « l’irrigation des voies urinaires, notamment lors d’inflammation et de calcul rénal, et comme traitement d’appoint des infections bactériennes urinaires ».

Sources : The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998.
European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003.
PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001.
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007.

Extrait de Eurékasanté.